Tuesday, July 04, 2006

Breathless

Allongée sans plus aucune volonté Je laisse les heures défiler D'ennui et de lassitude teintées. La couleur passée D'un après-midi manqué Vient à mon oreille fredonner La valse des regrets enchantés. Cherchant en vain Dans les frasques de ma mémoire étalée Des bribes de contines et récits inachevés. Rien de plus, rien de moins, Je suis morte pour tuer le temps...

1 Comments:

Blogger Jaef said...

Debout j'avance telle une ombre, mon royaume est la nuit, une nuit obscure et teintée d'ennui. Je le sens tu m'apelle mais où dois je aller pour te trouver? Celà fait tant de temps que cette nuit est tombée? Celà fait tant de temps que je te cherche? Cela fait tant de temps que je ne peut te toucher? Mon coeur s'affaiblit finalement. Désormais je te hais, ce ne peut être que mieux, je préfère cela à te chercher sans te trouver. Pourtant tu m'appel, tu m'appel depuis si longtemps déjà... Mais comme toujours je ne te trouverai pas. Adieu...

1:38 am  

Post a Comment

<< Home